Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH)

Une Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat est amenée à être mise en place dès le printemps 2018 sur le Grand Saint-Emilionnais

Qu’est qu’une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) ?

Une OPAH est un dispositif permettant d’accompagner administrativement, techniquement et financièrement les propriétaires dans la réhabilitation de leur logement. Un tel dispositif doit notamment permettre à la Communauté de Communes, à l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah), au Conseil Départemental ainsi qu’à d’autres institutions de financer, sous certaines conditions, tout ou partie des travaux réalisés par les propriétaires.

Les propriétaires qui peuvent bénéficier de cet accompagnement sont :

  • Les propriétaires occupants selon leur niveau de ressources financières
  • Les propriétaires bailleurs selon le niveau de loyer pratiqué après remise en état de leur logement

Les travaux financés à travers une OPAH visent à :

  • Résorber les phénomènes de logements insalubres ou non décents
  • Adapter les logements à la perte d’autonomie ou de mobilité
  • Améliorer l’efficacité thermique et énergétique des logements

Les conclusions de l’étude pré-opérationnelle à une OPAH

La Communauté de Communes du Grand Saint-Emilionnais a mené une étude visant à définir le dispositif le plus efficace pour lutter contre les logements vacants et un parc de logements privés en mauvais état.

Les conclusions de cette étude pré-opérationnelle ont été rendues le 05 décembre 2017. Elles ont conduit les élus à valider la mise en place d’une OPAH dès le printemps 2018 sur l’ensemble des 22 communes du Grand Saint-Emilionnais.

Cette OPAH permettra donc aux propriétaires du Grand Saint-Emilionnais de bénéficier d’un accompagnement individualisé dans la remise en état de leur logement. Les conditions de cet accompagnement seront précisées dans les prochains mois.

D’ici là, la Communauté de Communes doit signer une convention partenariale avec l’Etat, l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) et le Conseil Départemental pour acter le lancement et le fonctionnement à venir de l’OPAH.

En parallèle, la Communauté de Communes doit également recruter un opérateur qui sera en charge de répondre aux sollicitations des propriétaires souhaitant réhabiliter leur logement. Cet opérateur les accompagnera alors du diagnostic de leur bâti jusqu’à l’achèvement des travaux en passant par le montage des dossiers de subventions.

Il est donc attendu que les premiers dossiers puissent être traités avant l’été 2018.